Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La fraicheur du coeur

La fraicheur du coeur Ouvre ton cœur, ferme les yeux,Ecoute la vie, détends toi,L’amour est là tout contre toi.Ouvre l’œil, le cœur aux cieux… Prés du soleil mais tu as froid.Tes yeux se tournent vers les nuagesPorteurs de pluie et d’ombrageEt cette chaleur...

Lire la suite

A l'encre de mon coeur

A l'encre de mon coeur

A l'encre de mon coeur Je voudrais dessiner à l’encre de mon cœurUn bel oiseau vermeil sur du papier doréJe voudrais dessiner au rouge de mes pleursUn poisson timide, magnifique et ailé Ainsi dessinés, tout deux seraient porteursDans le bleu firmament...

Lire la suite

Le rêve du RER

Le rêve du RER Quand la nuit s’abat sur mes paupières engourdies La raison s’en va et mon esprit éveillé S’échappe et court, allègre et léger ; libéré. Et je suis les fils qui se tissent, et je vis Et je me perds et ma volonté se hérisse Et je te vis,...

Lire la suite

Aperçu de tristesse

Aperçu de tristesse Si tu voyais mes yeux Ils seraient lumineux En les regardant mieux Tu les verrais pluvieux Si tu touchais ma joue D’une main de feu Tu sécherais le bleu Des larmes bleues d’un fou Si tu sentais mon cœur Il battrait à tout rompre D’une...

Lire la suite

La ville

La ville, notre ville, pauvre ville… Le ciel opaque et sombre Semble fondre sur la ville De l’homme l’humble fille Sans lui, triste, elle cille S’endort et meurt dans l’ombre… Vides, les rues désertées Abritent les décombres, Synonymes bien sombres D’un...

Lire la suite

La barque seneyK

La barque seneyK

La barque Seneyk Lisse et sereine la mer du calme retrouvé. Beau et grand, l'orage du grand tourment Ridé, le visage de l'orage passant Marques ignorées et l'économie renaît. Ces malheureux qui périrent lentement, Ces gueux par la tempête fracassés Reposent...

Lire la suite

Triste rancune

Triste rancune Cette fille bien aimée Que je croyais connaître Ah l’amour ! Ah le traître ! Il m’a encore dupé… Juda que cette fée, Qui sacrifia mon cœur, Et fixa mon malheur D’un silence glacé… Ma princesse tu étais, Mon océan pour toi ! Pourquoi Julie...

Lire la suite

Les enfants oubliés

Les enfants oubliés Les jeunes des cités nous ont ouvert leur cœur Ils crient leur désarroi, ils hurlent leur malheur ! Braises rougeoyantes et squelettes métalliques, Les enfants oubliés de notre république ! Les jeunes de nos cités déversent leur douleur...

Lire la suite

Mon coeur à l'agonie

Mon cœur à l’agonie Jamais je n’oublierai, toujours je garderai Le triste souvenir de cette fille diabolique ! Déesse des enfers et de mon cœur damné, Princesse déchirée bien plus que maléfique… Cet être cruel, sensible et magnifique, Qui fait couler,...

Lire la suite

Cruauté féminine

Cruauté féminine Peu d’illusion j’avais Avant que tu me dises, Que je peuplais tes pensées Que tu étais éprise Alors j’ai commencé A croire à mon bonheur, Ma vie allait changer, J’avais trouvé l’âme sœur ! Comment imaginer, Qu’après un jour déjà ! Tout...

Lire la suite

1 2 > >>