Comme les printemps reviennent

Publié le par Johann

Comment parler du doux amer,
Et comment rester sur le fil ?
Basculer du coté pile
Pleurer à en manquer d’air
Puis volteface vers la douceur des iles
Où le soleil inonde la mer
Et le sourire qui appelle le bonheur.

 

Comment parler du passé ?
Celui qui s’agrippe dans la douleur
D’avoir été heureux et de regretter 
De n’avoir pas été heureux dans l’heure.
Et la tristesse passée rend triste d’en parler
Autant que la joie disparue attire les pleurs.

 

Comment parler du futur sans le regretter déjà !?
Et comment espérer quand on craint tant de désespérer ?

 

Et le présent… ah le présent qui n’existe pas si ce n’est maintenant… et maintenant et maintenant ! mais il n’existe plus, ou pas encore alors si je me veux épicurien, si je veux profiter du présent ou en tout cas le vivre pour l’éternité, je me dois le présent éternel,… par décision mortelle.

 

Ou alors il faut aimer et croire,
Et aimer y croire,
Et toujours espérer et se réjouir
Mais avec plus d’innocence dans l’avenir
Pour que les derniers soirs
Laissent des matins de rires…

Commenter cet article

Martine 16/10/2008 21:17

Vous écrivez des poèmes, vous aimez lire de la poésie, la littérature et l'écriture font partie de vos passions, alors n'hésitez pas à participer à ce forum. Que vous ayez un don pour l'écriture ou seulement l'amour des beaux textes, vous êtes les bienvenus. Vous avez sûrement un livre "de chevet", une chanson "fétiche",un poème "coup de cœur" à nous faire partager.De jeux de mots seront aussi proposer.On vous attend  : http://nosmauxenmots.forumactif.net A bientôt sur le forum. Martine