A poseidon

Publié le par Johann

A Poséidon

 

Dans un manteau d’argent aux reflets bleutés,

Le soleil réveille cette atmosphère glacée

Pendant qu’un léger vent vient pour un temps…

Retenir la force de ces tubes luisants

Qui sur la plage se fracassent bruyamment

Dans un tourbillon de sable et d’écume salée !

 

Dans cette immensité, liquide et tourmentée,

Sur le sable chaud face à l’océan,

Avec les cris des mouettes comme seule mélopée

Perché sur une dune, scrutant le firmament

Comment oublier ces moments magiques ?

Comment résister à cette puissance sacrée ?

Où le corps léger et l’esprit lyrique

Sont emportés avec volupté

Vers un avenir parfait !

 

Témoins de passés catastrophiques,

Comme des histoires les plus gaies,

 Cette muse de marées et de criques

Cette mer qui nous fait voyager

Avec ces quelques vers je veux la retrouver

En attendant le jour, où je la reverrai…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

"Anonyme" 03/11/2008 17:06

celui là est vraiment esthétique et poétique; enfin, selon l'idée que je me fais de la poèsie: une considération relative. Mais puisqu'il y a là un espace d'expression, j'exprime; qu'importe la valeur d'opinion.