Venin de vie

Publié le par Johann

Venin de vie.

 

Sournois et sans pitié

Il vit éternellement

Insaisissable serpent

Briseur d’éternité.

 

Dans tes veines condamnées

Son venin est ton sang,

Déjà le jour d’avant

Écœure le jour d’après.

 

Il se glisse et il tue.

Quand tu nais il te mord,

Dés l’enfance, sans remord

Il te dit « bienvenue ! »

 

Ce poison dans ton corps

Il coule et s’écoule

Il t’enivre et te saoule

Te conduit à la mort.

 

Si ce perfide temps

Met un terme à ta vie

Si ton être vieilli,

Abattu par les ans…

 

Vois comme le passé

Est chose jolie !

Vois comme les années

Font éclore la vie !

 

Et tu verras que le temps

Donne du sens à la vie…       

Et peut être le serpent

Deviendra ton ami…

 

 Tes mains ridées ont les marques des ans passés grâce au temps…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elodie 19/05/2006 21:19

bon b rien a dire c tré joli san oublié ke la vi é une fatalité mm si vou pouvé choisir de mourir vou ne choisissé pa de naitr é si vou naissé c ke c votr destin alor profite de la vi avt ta mor... pui ki te di ke la mor é vrémen la fin de tou???,

him 15/05/2006 09:26

bien ce que tu marques continue

seb 14/05/2006 21:21

rien a dire toujour aussie klass

cyril 14/05/2006 16:23

j adore ta metaphore avec le serpent et la petite morale a la fin est bien ecrite   chapeau!!!!!!!!!