aurevoir

Publié le par Johann


Mes oreilles se bouchent, et elles se débouchent, et elles se rebouchent… au grés des tunnels la musique suit ce jeu d’oreilles. Dans ce TGV les voitures semblent arrêtées, les arbres sont une traînée mais les tunnels insupportent mes oreilles. A 320 Km/h j’ai foncé vers toi, à 320 Km/h ils ont foncé dans moi, le mur de tes mots et ta voix si chère maîtresse de mes maux. Je m’éloigne de toi aussi vite que tu m’abandonnas, et les tunnels exaspèrent mes tympans. Et mes yeux coulent, sans arrêt des perles roulent oubliant les tunnels et les conventions, larmes d’amour qui meurent sur la tablette du TGV 8507 à destination de Paris Montparnasse. Un couple s’embrasse, une femme caresse son chat et moi je vois tout ça. Et je pleure.

Publié dans idées sentiments

Commenter cet article

... 18/12/2007 13:44

j'aimerais effacer ttes ces larmes qui ont coulées s par ma faute...

... 18/12/2007 13:40

l'amour a sa part de bonheur il faut savoir etre patient et tu trouveras une personne qui sera te rendre heureux j'en suis sure...(eu je c pas si ca s'ecris comme ca mais tu as compris)

moi 07/04/2007 18:22

le 8507 il vient de Paris il n'y va pas il a pour destination Tarbes

Johann 10/04/2007 13:52

Dsl d'avoir confondu  avec le premier TGV que j'ai pris, pour l'aller. J'avais pas non plus les idées trés claires... alors le numéro du train... dans mon esprit c'était le 8507 mais c'est peut être parce que le numéro du train pour l'aller m' avait plus marqué.

elodie 05/06/2006 21:38

meu c tro triste lamour ca fé pa ke pleuré!!!! super t poem