TOI

Publié le par Johann

TOI

 

C’est écrit ici

C’est inscrit là

En lettres à

Reflets

D’envie

 Indélébiles

Au fond de moi

 

Ca palpite

Et peut être même

Que ça chante

Ca crépite

 

Ca fait vivre

Et ça promet

On le retire

Oh pitié !

    Je veux vivre !...

Pas survivre.

 

Et ce « ça » là

N’est pas de Freud

Il vient de toi

Toi qui sera

Toi qui, peut être, fut

Toi qui saura,

Que je n’ai attendu

Que je n’ai vécu

 Toi indéfini, je te le dis

 Pour trois lettres écrites

     Toi qui cherche ma rue…

Publié dans poèmes : l'amour

Commenter cet article