Le bleu du ciel

Publié le par Johann

Le bleu du ciel

 
Ce jour mes yeux ont menacé
De se fermer, de s’éteindre
Pendant un instant j’ai pu craindre
Que ma vue s’en soit allée

 
Prendre le métro et marcher
Les yeux à mis clôt ou
Eteints, injectés de rouge,
La faute à ma cornée…

 
On pense que si la lumière fuit
En ternissant le miroir des âmes,
Notre vie perd tout charme
Tous sens et toutes envies

 
Ah quoi bon si tout est noir
Vie de vagabond quand tous s’éteint
Crépuscule cristallin
Sur les rivages du dernier soir

 
J’ai perdu mon regard
Tout recommence
Un monde sans apparence
Un monde sans fard

 
Dans un nouveau départ
Le règne du vrai
Dans la cécité
Le monde des arts

 
Mais le bleu en quittant le ciel a quitté mes yeux, eux que j’aimais tant ne sont plus que deux braises, rougeoyants.

Commenter cet article

Martine - http://souslestouchesdemonclavier.oldifo 05/01/2007 12:34

Bravo pour tes poèmes.Je viens, par ce message, t\\\'annoncer la naissance de mon nouveau forum consacré à la poésie et à toutes les formes d\\\'écriture : http://souslestouchesdemonclavier.oldiforum.com/
Bonne journée.