Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cruauté féminine

Cruauté féminine Peu d’illusion j’avais Avant que tu me dises, Que je peuplais tes pensées Que tu étais éprise Alors j’ai commencé A croire à mon bonheur, Ma vie allait changer, J’avais trouvé l’âme sœur ! Comment imaginer, Qu’après un jour déjà ! Tout...

Lire la suite

De poète à poétesse

De poète à poétesse Sur le sable ou dans l’océan Perdu et torturé par ma tristesseTe voir me laissait indifférent…Mon cœur n’avait pas encore sa laisse… Il n’était même pas conscientQue par l’intermédiaire de smsBientôt ma peine et ma liesseDe toi seraient...

Lire la suite

A poseidon

A Poséidon Dans un manteau d’argent aux reflets bleutés, Le soleil réveille cette atmosphère glacée Pendant qu’un léger vent vient pour un temps… Retenir la force de ces tubes luisants Qui sur la plage se fracassent bruyamment Dans un tourbillon de sable...

Lire la suite

La deception

La déception… Une sensation de bien être m’envahit tout entier ! Sur mes épaules, son regard je l’imagine posé Je le sens j’en suis sur, c’est moi l’observé ! La chaleur de ce regard, la puissance de ces yeux Si fort si vrai c’est la félicité ! Contemplé...

Lire la suite

Le bonheur? où ça?

Le bonheur ? Où ça ? La vie est un jeu, il paraît Tout jeu a ses règles, il paraît Règles à respecter, il paraît C’est là la vérité et on ne peut en changer. Les respecter et en tirer profit C’est le secret d’une vie réussi Vouloir changer ces règles...

Lire la suite

Destinées humaines?

Destinées humaines ? En plein moi d’août dans une ville en effervescence Des inconnus des anonymes la foule avance Bruit mat des pas, douce musique des voix Fuir ces voix, fuir ces pas, chacun chez soi ! Les trottoirs comme autant d’échappatoires Nous...

Lire la suite

Rires ou pleurer

Rires ou pleurer Je ne saurais vous dire Ce qui chez vous me plait Si c’est votre sourire Ou vos yeux attristés Oui car enfin j’admire Vos moments de détresse Autant que ceux d’ivresse Et si je devais dire Celui que je préfère Je dirais sans rougir C’est...

Lire la suite

Nevermore (Verlaine)

Nevermore Souvenir, souvenir, que me veux tu ? L’automne Faisait voler la grive à travers l’air atone, Et le soleil dardait un rayon monotone Sur le bois jaunissant où la brise détone. Nous étions seul à seule et marchions en rêvant, Elle et moi, les...

Lire la suite

Mon rêve familier (Verlaine)

Mon rêve familier Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime, Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend. Car elle me comprend, et mon cœur,...

Lire la suite

Ariettes Oubliées III (Verlaine)

Ariettes Oubliées III Il pleure dans mon cœur Comme il pleut sur la ville Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur ? O bruit doux de la pluie Par terre et sur les toits ! Pour un cœur qui s’ennuie O le chant de la pluie ! Il pleure sans raison Dans...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>