Cruauté féminine

Publié le par Johann

Cruauté féminine
 
Peu d’illusion j’avais
Avant que tu me dises,
Que je peuplais tes pensées
Que tu étais éprise
 
Alors j’ai commencé
A croire à mon bonheur,
Ma vie allait changer,
J’avais trouvé l’âme sœur !
 
Comment imaginer,
Qu’après un jour déjà !
Tout serait terminé…
Tu t’es jouée de moi…
 
Tu as planté dans mon cœur
Un océan de larmes
Adieu mon bonheur,
Il a rendu les armes…
 
Après avoir été roi,
Je retourne à la terre.
Mais qu’as tu fait de moi ?!!
Pas de quoi être fière…   

Publié dans poèmes : l'amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marion 10/04/2007 23:05

malgres une souffrance certaine tu arrive a mettre de la beauté derriere cette souffrance je sais pas comment tu fais mais c admirable, tu merite beaucoup de chose et tu as sincerement beaucoup de talent